Nous rentrons tout juste d'un délicieux we au sud de la Hongrie, à quelques kilomètres de la Slovanie croate. Pécs - où il fait toujours plus chaud qu'ailleurs - se fait appeler "l'Aix en Provence hongrois" (Ils ne doutent de rien ces hongrois ;-) ).

Dixit notre guide :

" Le figues qui ornent les arbres, les vignobles proches, les mosquée héritées de l'occupation turque, les toits de tuiles rouges, les rues piétionnes idéales pour flâner dessinent une parenthèse à la douceur presque méditérranéenne. Dans les dessous de la ville, reposent des tombeaux ornés d'une nécropole paléochrétienne du IVès. classés au patrimoine mondiale de l'Unesco".

IMG_20160430_134447  

Un peu d'histoire 

La ville se situe sur l'ancien site de Sopianæ, fondée par les Romains avant le IVè siècle et perdue lors de la chute de l'empire. En 1780, Pécs reçoit le rang de ville libre royale par la reine et impératrice Marie-Thérèse d'Autriche. La ville poursuit son développement sous l'ère industrielle et devient un haut lieu de la production céramique.

Cinquième ville de Hongrie, Pécs est une cité cosmopolite marquée par son histoire riche et l'influence des nombreuses nationalités qui y habitent. Ce patrimoine est distingué en 2010 lorsque la commission européenne en fait la capitale européenne de la culture aux côtés d'Essen et Istambul.

IMG_20160430_134248 

IMG_20160501_093041

 Après avoir pris nos marques dans notre très bel hôtel (ça fait du bien après Gyor!!) à deux pas de la jolie place Széchenyi ci-dessus,  nous sommes partis visiter la fameuse nécropole paléo-chrétienne sous un beau soleil de mai.

t_l_chargement__1_ t_l_chargement

 Dans la 2de moitié du IIIè siècle, les riches marchands de Sopianae sont en effet parmi les premiers à se convertir au christianisme dans la région. Abandonnant la crémation jusqu'alors pratiquée, ils conçoivent des tombeaux fasteux ornés de fresques dépeigant des scènes bibliques. Peu à peu de véritables chambres sépulcrales familiales se constituent sous terre, en relation avec une chapelle commémorative en surface. 

   IMG_20160430_135115  IMG_20160430_145124

IMG_20160430_144710 

A quelques pas, la basilique (ci-dessus). Le premier sanctuaire fondé au IVè siècle au moment de la christianisation de la Pannonie romaine a cédé la place à cette imposante basilique (rebâtie au XIXè dans un style néo-roman). 

  IMG_20160501_115134 

IMG_20160501_115114      IMG_20160501_115118

Ci-dessus, les enfants prenant la pose de la statue qu'ils rêveraient que l'on fasse d'eux après leur mort ! => idée de JR

 L'intérieur trop chargé à notre goût, nous a toutefois permis de rappeler plusieurs scènes bibliques aux enfants. Bonne surprise cependant : une belle fresque du Coeur de Jésus ! (On se croyait chez nous !)

IMG_20160430_150049

 Chose promise, chose due : une glace pour le goûter !!!

Très jolie patisserie, ambiance "bon enfant" comme je les aime.

  IMG_20160430_165433

IMG_20160430_163809 IMG_20160501_093652 IMG_20160430_164651

 Et maintenant, voilà comment Jean-Régis le gourmand, une fois qu'il a fini sa propre glace, va essayer de racketter ses enfants : "un essai à droite chez le pti Jo' qui accepte, un à gauche chez Colombe plus dure à convaince. Qu'à cela ne tienne, je tente chez Mailys en face qui m'en donne une bonne cuiller puis me retourne vers Colombe qui au bout d'une dizaine de demandes finit par s'en faire piquer !!!" :

 IMG_20160430_164608 IMG_20160430_164612  IMG_20160430_164750 

Pour finir l'après-midi, belle découverte du musée Vasarely né ici-même en 1906. Malgré un personnel odieux qui n'a pas dû changer depuis les années noires du communisme (où le travail n'était pas une source d'épanouissement! ), nous étions très heureux de pouvoir passer du temps devant ces oeuvres dont une partie est en ce moment prêtée à l'institut français de Budapest. 

 images__3_ t_l_chargement__2_ images__2_ 

Dimanche, nous avions décidé d'assister à la messe dans la fameuse mosquée devenue église, sise sur la place Széchenyi. 

 IMG_20160430_134519 

Au XVIè, les Turcs ont complètement démantelé l'église romane dont les pierres ont servi pour bâtir la mosquée. Les catholiques l'ont reconvertie en lieu de culte après la reconquête. Le minaret a disparu mais au-dessus de la coupole, la croix domine désormais le croissant renversé.

images__5_

A l'intérieur, la niche de prière tournée vers la Mecque conserve un verset du Coran mais abrite aujourd'hui un bénitier et est dominée par un crucifix !

images__6_ images__4_

 Avant de partager un très agréable déjeuner en compagnie d'une soeur de communauté francophone (que nous avons été TRES heureux de découvrir !!!), petit tour au musée Zsolnay (musée de la céramique).

images__8_ images__7_

Même si nous ne sommes pas particulièrement fans de céramiques et de porcelaine, toute la famille a pris du plaisir à découvrir cette collection de pièces fabriquées à Pécs par Vilmos Zsolnay et sa famille de 1865 jusqu'à la période de l'Art Nouveau. On retrouve d'ailleurs ces céramiques à Budapest : à l'église Mathias, au Parlement mais aussi sur la toiture et le plafond d'entrée de mon cher Musée des Arts Déco.  

IMG_20160501_090937 IMG_20160501_092126 IMG_20160501_094744

 Je crois l'avoir déjà dit mais ici, en Hongrie, ils aiment BEAUCOUP les statues. Et en fait, nos enfants aussi !!!

IMG_20160430_184223  IMG_20160501_114634 IMG_20160430_184758

A bientôt !!!

 IMG_20160430_152726